Différence entre robinet mélangeur, mitigeur simple et thermostatique ?

Que sont donc le robinet mélangeur, le mitigeur simple et le mitigeur thermostatique et qu’est-ce qui les distingue ? La réponse ici.

Ne vous êtes-vous jamais demandé en quoi les robinets que vous voyez chez les voisins, dans les hôtels, les restaurants ou dans votre propre cuisine sont-ils différents ? Vous aussi, vous vous dites que vous n’y comprenez rien et que, de toute manière, au fond ils sont plutôt similaires ? Pas d’inquiétude, car à l’issue de votre lecture, vous saurez que les robinets sont bel et bien particuliers et, dans leur complexité, plutôt simples à comprendre en fin de compte. 

Que sont donc le robinet mélangeur, le mitigeur simple et le mitigeur thermostatique et qu’est-ce qui les distingue ? La réponse tout de suite. 

Le robinet mélangeur

Le robinet mélangeur, que l’on pourrait appeler également robinet simple, est doté de deux têtes de commande que l’on actionne très simplement en les faisant pivoter sur elles-mêmes. La première tête allume l’eau chaude et la seconde, assez logiquement, l’eau froide. Elles permettent toutes deux, en plus de pouvoir choisir sa température, de régler le débit de l’eau. Ce type de robinet est en règle générale équipé d’un bec verseur qui permet à l’eau de voyager et de s’écouler aussi longtemps que vous garderez les têtes de commande enclenchées. Le robinet est majoritairement équipé d’un système de fixation à trou unique qui fixe le bec verseur uniquement, même s’il existe des systèmes à trois trous, qui fixent, quant à eux, les deux têtes de commande ainsi que le bec verseur. Bien que les systèmes divergent, l’installation reste néanmoins la même. 

Astuces pratiques : 

  • Le robinet mélangeur doit être de la même dimension que l’évier ou lavabo sur lequel vous avez l’intention de le (faire) poser ;  
  • Si le robinet doit être installé dans une cuisine, il vous faut prendre en considération que le bec, pour des raisons purement pratiques, se doit d’être plus haut et plus long. Ainsi, vous éviterez, ou limiterez les chocs entre vos casseroles ou assiettes et ledit bec verseur ;
  • A l’inverse, dans une salle de bains, le robinet mélangeur pourra être plus petit. 

L’un des principaux avantages du robinet mélangeur est qu’il existe, non pas en différents matériaux, mais plutôt en tous les matériaux possibles et imaginables. En effet, vous pourrez aisément trouver un robinet de ce type en : 

  • Matières synthétiques, qui s’avèrent être de plus en plus prisées, de par le large choix de coloris qu’elles proposent ; 
  • Acier inoxydable qui, précisons-le, résiste aussi bien à l’eau et à l’air qu’à l’usure ;
  • Laiton chromé, très en vogue dans vos salles de bains ;
  • Chrome, que l’on associe souvent à un autre acier et utilisé principalement pour les finitions. 

Comme évoqué précédemment, ces robinets, populaires (mais en voie de disparition…) car simples, sont disponibles en de nombreux coloris et peuvent, à ce titre, se marier à n’importe laquelle des décorations, à n’importe quel style. Que vous choisissiez un style minimaliste, vintage, ou contemporain, vous trouverez le robinet adapté à votre cuisine ou votre salle de bains. 

Le mitigeur simple 

L’évolution des besoins a engendré la nécessité, pour les créateurs de confort, de s’aligner et de proposer des systèmes toujours plus sophistiqués et simplifiés. C’est précisément ce qu’il s’est passé avec la création du robinet mitigeur simple. Qu’est-ce donc ? En quelques mots, le mitigeur est le robinet que l’on trouve le plus dans les foyers pour la simple et bonne raison qu’il oscille entre modernité et sobriété. De plus, il offre de nouvelles fonctionnalités non négligeables pour les foyers, à savoir des économies d’eau, un maintien de la température rendu possible par la technicité de l’appareil, et parfois même l’existence d’une commande infrarouge. 

Le mitigeur est un robinet extrêmement simple d’utilisation, puisqu’il ne fonctionne qu’avec une manette servant à la fois à régler le débit et la température de l’eau.

Verticalement, il est possible d’ajuster le débit de l’eau et de choisir entre un qui soit faible, un autre moyen et un dernier élevé. A l’horizontale, vous pouvez régler la température de l’eau, allant logiquement d’une eau froide à une eau chaude, en passant par la tiédeur de cette dernière. Dans une société en constante recherche du résultat au plus rapide, la simplicité d’utilisation du mitigeur lui a valu de surpasser son homologue le robinet mélangeur.  

Le mitigeur thermostatique

Nous qui précédemment parlions d’évolution, nous n’étions pas au bout de nos surprises. En effet, les besoins évoluent, la demande change et l’offre s’en accommode. Le mitigeur simple pouvait encore être amélioré et répondre aux exigences du marché, c’est assez naturellement alors qu’il a donné naissance au mitigeur thermostatique, qui se veut un substitut progressif du mélangeur traditionnel.  

Concrètement, qu’est-ce qui change ? 

Tout d’abord, l’ergonomie. Le mitigeur thermostatique diffère des deux premiers en ce sens qu’il est doté d’un thermostat permettant de régler la température (idéalement 38 degrés) préalablement. Il est généralement disposé verticalement et ses deux manettes servent respectivement à régler la température et le débit de l’eau. Un bec peut être directement rattaché au mitigeur, ou bien celui-ci peut se connecter à un tuyau menant à un bec verseur. 

De la même manière que ses homologues mitigeurs, il est possible de l’encastrer dans le mur pour ne laisser apparentes que les commandes ou bien de choisir de laisser visible la valve. A chacun sa convenance… 

Puisque la température se règle avant son utilisation, il faut que le mitigeur soit associé à un chauffe-eau permettant d’accumuler l’eau auparavant et de favoriser la constance de sa température. 

Dans la mesure où le mitigeur thermostatique est le niveau supérieur de ses prédécesseurs, il tombe sous le sens que, d’un point de vue purement esthétique, il s’adapte à tous les styles. En d’autres termes, vous trouverez facilement de quoi vous satisfaire, car le mitigeur thermostatique existe dans tous les formats et toutes les matières. Cuivre, inox, bronze, aluminium, acier brossé, laiton, ou même en porcelaine, le mitigeur regorge de choix pour s’adapter aux designs les plus précis. 

Au-delà de ses caractéristiques esthétiques notables, le mitigeur thermostatique offre de nombreux avantages, parmi lesquels : une économie d’eau conséquente rendue possible par une limitation du débit ; une régulation accrue de la température de l’eau ; voire une ergonomie libérant l’espace et purifiant le paysage de votre évier ou lavabo. Le gaspillage, c’est terminé, car le mitigeur thermostatique permet d’économiser environ 20% de votre eau. 

Dernière possibilité pour la superstar du marché : la fonctionnalité infrarouge, ultrason ou électromagnétique. Plus besoin de manette, un détecteur allume l’eau pour vous. En plus de l’aspect technico-pratique ultra satisfaisant, ce système limite la transmission de bactéries présentes sur les commandes d’un robinet techniquement moins avancé. En ces temps devenus particulièrement sévères avec le lavage des mains, c’est une option plus que précieuse. 

Que choisir ?  

Il semble désormais inévitable que les mélangeurs traditionnels tendront à disparaître un jour, car de plus en plus remplacés par les robinets nouvelle génération, dans un souci de répondre aux besoins des foyers d’aujourd’hui et de demain. 

Néanmoins, bien que moins populaire de nos jours, le robinet mélangeur reste le plus accessible en termes de prix (l’entrée de gamme étant d’une petite dizaine d’euros). Ceci étant dit, compte tenu des économies faites avec un robinet mitigeur simple, il semble plus intéressant et avantageux d’investir dans un de ceux-ci, sachant qu’il en existe à des prix abordables (à partir d’environ 12€) et d’économiser de l’argent en consommant mieux à l’avenir. Le prix d’un robinet mitigeur simple est cependant sensiblement égal à celui d’un mélangeur traditionnel, même si les prix des modèles plus sophistiqués et de meilleure qualité ont tendance à plus facilement grimper chez les susdits mitigeurs. 

Enfin, les mitigeurs thermostatiques seront logiquement plus chers mais toujours abordables pour les premiers modèles (à partir de 50€). En revanche, le tarif pour des modèles de haut standing peut aller jusqu’à 3000€. La fourchette large de prix permet donc à un foyer de s’équiper en fonction de ses moyens. 

Si vous prônez la simplicité et les économies, vous pouvez décider de choisir un mitigeur simple pour votre cuisine ou votre salle de bains, car vous allierez économies à l’achat et à la consommation. A vous de choisir, désormais ! 

Nos bureaux
Sommaire

Les bons conseils de David

Devis Gratuit