Mon P'tit Dépanneur

Les gaz dans les vitrages : quelle utilité ?

Aujourd’hui, nous allons vous expliquer pourquoi il y a du gaz dans les fenêtres, et quelle est l’utilité de ce dernier…

Saviez-vous qu’il y a de l’air dans les fenêtres ? Qui l’aurait cru, hein ? Cet article vous aidera à apprendre et à comprendre son utilité ainsi que les caractéristiques principales. Allez, un peu de culture dans la construction de bâtiments.

La substitution de l’air par un gaz spécial ou un mélange de gaz dans les cavités des fenêtres est une stratégie courante pour augmenter la résistance thermique des vitrages, évidemment dans les fenêtres à deux ou trois vitres. Il s’agit généralement de gaz inertes, inodores, incolores et non toxiques, comme l’argon, le krypton et le xénon (qui appartiennent aux gaz nobles). Parce qu’ils sont plus denses que l’air, ces gaz rendent les mouvements de convection plus difficiles et réduisent donc les pertes et les gains de chaleur par conduction.

Le krypton et le xénon sont plus efficaces que l’argon. Cependant, ce dernier est beaucoup moins cher, c’est pourquoi il est le plus utilisé aujourd’hui. 

Comment ça fonctionne ?

Que ce soit des fenêtres à double ou triple vitrage, l’un de ces trois gaz sera introduit dans les différentes lames séparant les vitres de la fenêtre. Pourquoi utilisons-nous du gaz ? L’objectif de son utilisation par rapport à l’air commun est de renforcer les performances de la fenêtre, en améliorant son isolation thermique et acoustique.

Il est important de souligner que l’utilisation de gaz uniquement ne protège pas votre maison des problèmes d’isolation. Seul, le gaz ne sera pas votre solution, mais vous devez essayer de le combiner avec un type de vitre qui inclut un traitement à faible émission, une protection solaire, etc. en fonction de vos besoins. Dans ce choix, il ne faut pas non plus négliger le matériau du bâti, car en fin de compte, les performances finales de la fenêtre (l’isolation qu’elle peut apporter à la maison), dépendront à la fois de la composition du vitrage et du choix du bâti.

Caractéristiques du gaz dans les fenêtres

Comme nous l’avons déjà mentionné, le gaz argon est le plus couramment utilisé dans le vitrage des fenêtres doubles ou triples. Afin que vous puissiez mieux connaître le gaz argon et son utilité, nous allons examiner ses principales caractéristiques :

– Il est sûr : lorsque nous entendons ou lisons le mot « gaz », nous avons tendance à l’associer au danger, mais dans ce cas, l’argon est un gaz présent naturellement dans l’atmosphère, incolore, inodore et non toxique. Par conséquent, en cas de fuite, vous ne serez pas en danger (ni l’environnement), le gaz étant simplement relâché dans l’atmosphère.

– Isolant, thermiquement et acoustiquement : comme c’est un gaz plus dense que l’air normal, il favorise l’isolation, fait rebondir les ondes sonores en les empêchant d’atteindre facilement l’intérieur de la maison. Cela est possible à condition de bien choisir le type de verre qui sera utilisé pour vos fenêtres.

– Économies d’énergie et confort : en conséquence de la caractéristique précédente, vous ferez des économies et obtiendrez un meilleur confort. En effet, une meilleure isolation permettra de réduire l’utilisation du chauffage ou de la climatisation, ce qui réduira les coûts énergétiques et évitera les pics de chaleur et de froid qui nuisent à notre confort.

– Il évite la condensation : vous avez peut-être constaté parfois de la condensation sur le vitrage. Cela est dû à l’utilisation de produits de fabricants non qualifiés qui n’ont pas scellé correctement le joint entre les vitres et le bâti. Le gaz argon joue également un rôle dans ce domaine, car la déshydratation présente dans ses molécules les fait se déplacer à une vitesse plus lente et empêche la condensation.

– Prix : par rapport aux autres gaz également utilisés pour remplir les vitrages (xénon ou krypton), le gaz argon présente le meilleur rapport qualité/prix. Certes, ce gaz est plus cher que l’air normal, mais il garantit également une bien meilleure isolation.

Y a-t-il des inconvénients ?

L’utilisation du gaz argon présente cependant un petit inconvénient : il se perd avec le temps. Bien que cette perte soit en réalité minime, environ 10% pour 20 ans d’utilisation, elle pourrait même ne pas être considérée comme un désavantage. Toutefois, pour que cela soit possible, il est indispensable que les fenêtres soient correctement scellées.

Voilà ! Nous espérons que cet article vous a permis de mieux comprendre l’utilité du gaz dans les fenêtres, ainsi que les caractéristiques du gaz argon, le plus utilisé dans ce domaine.

En conclusion, et comme nous l’avons déjà mentionné plus haut, il s’agit de trouver un équilibre entre les différents éléments qui composent une fenêtre.

Si votre objectif est d’obtenir une isolation et une efficacité énergétique maximales, le bâti, le gaz, les vitres et son installation doivent aller dans la même direction. Pour la pose de vos fenêtres, ou toute autre question sur le gaz utilisé, contactez-nous, Mon P’tit Dépanneur sera à votre disposition pour répondre à toutes vos questions.

Nos bureaux
Sommaire

Les bons conseils de David

colone-douche

Comment choisir sa colonne de douche ?

Allez-vous faire une rénovation de votre salle de bains ? La colonne de douche, à ne pas négliger, se décline en tous les styles. Laquelle vous plaît le plus ? Nous vous aidons à choisir…

fuite d'eau

Comment détecter et réparer les fuites d’eau dans la maison ?

Les fuites d’eau dans la maison peuvent causer de nombreux problèmes, comme des dégâts matériels, une augmentation de votre facture d’eau et un gaspillage d’eau. Mon P’tit Dépanneur vous donne quelques conseils pour détecter et réparer les fuites d’eau dans votre maison.

Devis Gratuit